Face à des outils qui se ressemblent, et des noms pas toujours explicites (serfouette, binette.. ), on peut être en proie à quelques hésitations. Voici ceux qui vous serviront dans la majorité des cas.

LA HOUE
D’aspect basique et ancestral, cet outil venu du néolithique est toujours d’actualité. La houe diffère selon les régions du monde mais sa forme générale reste la même. Elle est destinée principalement au travail de la terre, mais son petit plus est qu’elle est très polyvalente. Vous pourrez ainsi désherber, creuser, étaler, mélanger, sectionner… En bref, elle vous rendra tout un tas de service si vous savez bien la manier. En effet, sa tête souvent lourde doit être soulevée en maintenant le dos toujours droit, sous peine de déclencher un mal de dos au bout du premier quart d’heure. Mais avec un peu de pratique, la houe travaille presque seule. En la laissant retomber, il vous suffira de la guider, son propre poids faisant le reste.

LA BÊCHE
Comme son nom l’indique, la bêche sert à bêcher, c’est-à-dire à retourner la terre. Certains objecteront immédiatement en disant qu’il ne faut pas retourner la terre, car cela revient à enfouir la fine couche de terre arable en superficie si chère à notre sol et remplie de micro-organismes. Et bien, ils ont probablement raison. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour délaisser la bêche. Cet outil est d’une efficacité redoutable pour creuser un trou alors qu’on s’armerait plus volontiers d’une pelle. Par l’absence d’angle entre le manche et la tête de l’outil, vous pouvez utiliser le poids de votre corps pour enfoncer le fer de bêche, il ne reste alors plus qu’à faire levier, et la terre sort presque toute seule. Et si vous l’aiguisez correctement, vous pourrez facilement sectionner des racines de taille moyenne qui l’on peut croiser de temps en temps.

LA GRELINETTE
Inventée dans les années soixante par André Grelin, cet outil se retrouve aussi sous le nom de « fourche-écologique« , de « bio-bêche » ou encore d' »aerofourche« . Il s’est répandu ces dernières années avec le regain d’une agriculture dite plus naturelle. La grelinette n’aura qu’un seul emploi au potager mais pas des moindres. Après incision des lames dans le sol et par un mouvement de levier en avant puis en arrière, il a la particularité d’aérer et de décompacter votre sol sans enfouir les micro-organismes qui se trouvent en surface. En effet, l’arrêt de l’emploi d’engrais chimique force à maintenir l’équilibre de la vie de nos sols. C’est grâce à des micro-organismes dont des champignons sous forme de mycélium que nos plantes légumières se nourrissent par symbiose. Un bêchage par retournement classique provoquerait leur enfouissement puis leur mort, ainsi nous aurions un retard d’assimilation des nutriments par la plante, le temps que de nouveaux micro-organismes se développent plus en surface. Facile et peu fatiguant à mettre en œuvre, vous trouverez cet outil avec trois, quatre voire cinq dents. Préférez la grelinette la plus large si vous avez une grande surface, le surcoût à l’achat sera vite rentabilisé en temps gagné au jardin.

LE RÂTEAU
Cet outil bien connu devra forcément faire partie de votre collection. Il ratisse, évidemment, c’est-à-dire qu’il permet de nettoyer votre surface, et il égalise très bien, permettant d’avoir un sol plus plat. Vous pourrez aussi ramasser le foin ou la paille, matériaux très utiles au potager pour tous vos paillages. À noter qu’il existe aussi d’autres râteaux qui auront des usages, eux, plus spécifiques comme le râteau à gazon, le râteau scarificateur ou le râteau à feuille.

LE CORDEAU
Cela peut paraître désuet d’y faire référence mais c’est certainement en vous fiant à lui que vous obtiendrez une esthétique et une harmonie incomparable dans votre potager. Une simple ficelle entre deux piquet permet une précision comparable à celle d’un laser tout en étant résistant aux chocs et aux intempéries. Au delà d’une ligne de carotte bien droite, vous pourrez aussi créer, par exemple, un potager en mandala (pour cela prévoir plusieurs cordeaux) ou toute autre forme émanant de votre imagination.

Pour en savoir plus,
CONTACTEZ-NOUS